LES    GITES

   
      DE  


          MARIE

Lorem Ipsum 
 
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes. 
 
35 att Lorem Ipsum  
00000 LOREM IPSUM 
Tél.: (000) 000 0000  
contact@loremipsum.com 
 
0800-0000000
Name/society :
state:
phone :
Email :
Lorem ipsum dolor  
consectetuer elit.  
Aenean commodo  
ligula eget dolor.  
Aenean massa.
Message :
Contact us!
POURQUOI DES GITES SI GRANDS ? 
 
A ce jour, il devient de plus en plus difficile de trouver des grandes maisons avec plus de 3 chambres. Il est vrai qu'il y a beaucoup moins de familles nombreuses aujourd'hui. Mais vous me direz pourquoi avoir fait des gites si grands ? 
 
Issue d'une famille de 8 enfants, je me rappelle encore quand on était petits. Pas grand monde nous invitait à manger, car quand on arrive à 2 voitures d'un seul coup, ça le fait pas. Il faut dire que ça faisait une grande tablée et que bien souvent les pièces étaient trop petites. Je me rends compte aujourd'hui que rien n'a changé. 
 
Déjà à l'époque, c'était pas toujours facile de trouver des grandes maisons pour les familles nombreuses. La dernière maison où j'ai grandi était très grande et pour cause : c'était l'ancienne école du village et le plus drôle c'était l'ancienne école primaire de Maman. La cantine était devenue la cuisine, la salle de classe la salle à manger. Au niveau sanitaire, c'était pas terrible car rien au début n'avait été prévu. Pas d'eau chaude bien sûr alors l'été Maman installait une grande bassine en fer et c'était le soleil qui chauffait l'eau. Ensuite quand l'eau chaude est arrivée, c'était pas terrible non plus. Ca fonctionnait ou pas. Fallait faire la queue dans cette pièce de 20 m2 où la douche avait été installée dans un coin. Je ne vous raconte même pas en hiver. Pas de chauffage alors on restait pas une demie heure sous la douche. Le seul point de chauffage était la cuisine où Papa avait installé un gros poele à mazout. Pas de chauffage non plus dans les chambres mais on n'était jamais malade même lorsqu'il gelait dehors et que la glace s'était invitée sur les vitres à l'intérieur des chambres.  
 
On ne partait pas non plus en vacances. C'était pas nous nous. Nos seules vacances, c'était "aller manger sur l'herbe" comme disait Papa. un pic nique quoi ! mais que de souvenirs.